Gluten or not gluten

, , ,

22 mai 2016

Qu’est ce que le gluten ?

Le gluten est un mélange de deux familles de protéines (les prolamines et les gluténines) présentes dans de nombreuses céréales.

Le gluten absorbe l’eau et, mélangé à la farine, crée une pâte « collante ». Il permet aussi à cette pâte de lever, puis se lie à l’amidon lors de la cuisson pour assurer au pain, par exemple, la texture aérée, souple et tenue que les français adorent.

Gluten, ennemi de santé public ?

Certaines prolamines présentes dans le blé, l’épeautre, le kamut, le seigle, et l’orge sont considérées comme « toxiques » pour les personnes souffrant de maladie cœliaque. Soit environ 1% de la population. Face aux fragments de gluten mal assimilés, leur système immunitaire crée des anticorps qui finissent par attaquer jusqu’à l’intestin même. Fort heureusement, en cessant de consommer des aliments contenant du gluten, les anticorps disparaissent progressivement et l’intestin se restaure.

Ou coupable insidieux ?

Cependant, et de plus en plus régulièrement, le gluten est jugé responsable de troubles divers : troubles intestinaux, colon irritable, fatigue, maux de tête, douleurs articulaires et musculaires, problèmes de peau… On parle alors de « sensibilité » au gluten. 20 à 30% de la population serait concernée.

Et avant ?

L’homme a vécu la plus grande partie de son évolution sans gluten. Ce n’est qu’en devenant cultivateur qu’il a commencé à consommer des céréales. Mais l’organisme ne disposait pas alors des enzymes capables de digérer le gluten. Le corps a donc traité cet indésirable en l’éliminant. Bon nombre de personnes s’en accommodaient très bien… jusqu’à ce que les céréales soient de plus en plus modifiées et intégrées dans la majorité des recettes de l’industrie agro-alimentaire. Saturé, l’organisme ne parvient plus à traiter cette protéine qu’il ne sait pas utiliser et s’épuise à rejeter.

Effet de mode et abus

Pour répondre aux besoins alimentaires des personnes atteintes de maladie cœliaque ou sensibles au gluten, de nouveaux produits sont apparus dans les rayons des supermarchés. Garantis sans gluten, leur recette n’était pas toujours scrupuleuse sur les autres ingrédients : huile de palme, conservateurs et additifs divers, OGM… Cette confusion entre un produit certes garanti sans gluten mais peu recommandable sur le plan nutritionnel a déclenché des polémiques.

 

Le sans gluten chez Naturgie

Fidèle aux exigences mises en place pour toutes ses gammes, Naturgie a sélectionné des fournisseurs « sans gluten » sérieux, des produits privilégiant l’huile d’olive plutôt que l’huile de palme, certifiés sans OGM… distribués en exclusivité :

  • L’italien Farabella élabore des pâtes fraîches sans gluten dont la texture retrouve celle des pâtes artisanales italiennes.
  • Nutri-free propose enfin des pains de campagne et pains à burger dignes de ce nom.
  • Côté Bio, Zealia offre de fabuleux cookies et les Goutines Paradeigma accompagnent en légèreté adultes et enfants dans toutes leurs pauses gourmandes.

A vous de goûter la différence !