Un nouvel équipement pour Saveurs Attitudes à Noël

, ,

18 septembre 2019

Fidèle à ses engagements en matière de RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale), Saveurs Attitudes fait régulièrement évoluer ses process de fabrication pour les rendre toujours plus vertueux. Cette année, c’est tout le matériel de cuisson de vos préparations fruitées préférées qui est renouvelé. Avec, à la clé, une forte réduction de la consommation globale d’eau sur le site de production.

Les coulisses de la qualité

Pour satisfaire les palais exigeants de ses consommateurs, ainsi que la qualité nutritionnelle de ses préparations, Saveurs Attitudes a opté depuis les années 80 pour la cuisson sous vide à basse température. En effet, ce procédé est celui qui respecte le mieux le goût et la qualité du fruit. Mais voilà… c’est une méthode de cuisson qui utilise de l’eau.

Une cocotte géante

« Boule » de concentration

Cette cuisson repose un peu sur le principe de la cocotte-minute. Il y est question de vapeur qui est extraite du produit et qu’il faut refroidir en fin de cycle grâce à de l’eau froide. Or, cette eau de refroidissement, au lieu d’être évacuée, pourrait être réutilisée.

Ce sera bientôt le cas avec un nouvel équipement qui permettra de recycler l’eau mais aussi de produire de l’eau chaude par ailleurs, pour le nettoyage du matériel de cuisson par exemple.

Un effet domino positif

Même si Saveurs Attitudes bénéficiera d’aides liées aux économies d’énergie, l’investissement est le plus important réalisé ces dernières années. Il a pour objectif de réduire la consommation d’eau globale de l’entreprise d’environ 30 %. Avec un bel impact sur le territoire puisque c’est autant de ressources qui ne seront pas prélevées sur le milieu naturel. De plus, le refroidissement se fera à l’aide de fluides frigorigènes parmi les moins polluant pour l’atmosphère. Et les nouvelles machines seront optimisées pour réduire et faciliter le travail des personnes en charge de la production.

Viser l’avenir

Cette installation est prévue pour la fin de l’année 2019 et s’inscrit dans une ambition plus large : réduire toujours plus l’impact du site de production sur son territoire et prendre en charge ses rejets. Cette volonté se poursuivra en 2020 avec un nouvel équipement ambitieux, une station d’épuration. Mais c’est une autre histoire sur le chemin de l’économie circulaire…